Le retour de l’enfant prodigue




Les échecs de 2002 et 2004


Parti en Corée du Sud et au Japon à la conquête d’une deuxième étoile mondial consécutive, Zidane se blesse quelques jours avant le début du tournoi 2002. Il manque les deux premiers matchs de poule. Attendu comme le messie lors du troisième et dernier match, il ne réalise pas de miracle face au Danemark. La France est tristement éliminée. L’échec de l’Euro 2004 semble marquer la fin d’une ère. Malgré quelques coups d’éclat, Zidane semble épuisé. Il participe, impuissant, à l’élimination des siens en quart de finale face à la Grèce (0-1), future lauréate de l’épreuve. Usée, parfois même critiquée, l’icône décide alors de mettre un terme à sa carrière internationale.

Le retour de l’enfant prodigue


« Fils » de la Nation, c’est bras ouvert que la France accueille le retour de Zizou en sélection après un an d’absence. En difficulté lors des éliminatoires de la Coupe du Monde 2006, Zidane rechausse ses crampons et qualifie les Bleus pour le Mondial allemand. A l’image de l’équipe, le numéro 10 monte en puissance au fil des tours. Auteur d’un but en huitième de finale face à des Espagnols qui voulaient « l’envoyer à la retraite », Zidane se balade devant le Brésil en quart puis marque sur penalty le but de la victoire en demi-finale contre le Portugal.

En Finale, Zidane retrouve l’Italie. Dès les premières minutes, il ouvre la marque sur une Panenka. Malheureusement Zidane ne termine pas le match. Expulsé suite à un coup de boule asséné à Materazzi alors qu’il reste 20 minutes à jouer dans la prolongation, Zidane quitte finalement le monde du football sur un coup de tête.



Lire la suite



Défiscaliser en investissant dans l'immobilier avec la loi Scellier


Inscript. newsletter:
Recevez un email lors des mises à jour du site avec de nouveaux articles.