En Italie à la Juventus de Turin




Elu meilleur Joueur de Division 1 en 1996 avec les Girondins de Bordeaux, Zinedine Zidane quitte le Championnat de France pour la Serie A italienne. Après un Euro anglais décevant, le numéro 10 des Bleus rejoint la Juventus de Turin, champion d’Europe en titre, pour franchir un nouveau pallier.

Sur les traces de Platini


Recruté par la Juventus qui cherche un nouveau meneur de jeu, Zidane n’évite pas la comparaison avec Michel Platini. Si leurs styles sont différents, les tifosi voient en lui le digne successeur du triple ballon d’or. Moins buteur que son aîné, Zidane participe davantage au travail défensif. Après un temps d’adaptation légitime, Zizou prend progressivement ses marques. Dans le club du président Agnelli, le jeu et le palmarès du Français prennent définitivement une nouvelle envergure.

Deux scudetti


Dès sa première saison, la Juve reconquiert le scudetto (titre de champion d’Italie) qu’elle avait laissé filé du côté de Milan l’année précédente. Aux côtés d’Alessandro Del Piero et de Didier Deschamps, Zinedine Zidane est l’un des principaux artisans de ce succès. Sous la houlette du chef d’orchestre français, Les Turinois récidivent la saison suivante. Deux titres en deux ans entachés par deux défaites en finale de la Ligue des Champions face au Borussia Dortmund en 1997 et au Real Madrid en 1998. Défait avec Bordeaux par le Bayern Munich en finale de la Coupe de l’UEFA 1996, Zidane enregistre ainsi une troisième défaite consécutive en coupes d’Europe.



Lire la suite



Défiscaliser en investissant dans l'immobilier avec la loi Scellier


Inscript. newsletter:
Recevez un email lors des mises à jour du site avec de nouveaux articles.