Ses plus beaux buts


Que ce soit avec Bordeaux, la Juventus de Turin, le Real Madrid ou l’équipe de France, Zidane a inscrit des buts qui resteront gravés dans la mémoire des supporters. Extraits…

Betis Séville - Bordeaux


Le 6 décembre 1995, Bordeaux se déplacent à Séville pour y affronter le Betis en 8ème de finale de la Coupe de l’UEFA. Malgré une avance de deux buts suite à leur victoire 2-0 au match aller, les Girondins sont loin d’avoir qualification acquise. Dès les premières minutes, Zidane récupère le ballon au milieu du terrain suite à un dégagement de son gardien Gaëtan Huard. Analysant rapidement la situation, le jeune prodige décoche une frappe en cloche du pied gauche qui lobe le portier adverse légèrement avancé. Le talent et le génie du Français éclatent alors aux yeux de l’Europe. Au terme de la saison, Zizou signe à la Juventus de Turin, l’un des plus grands clubs du monde.



Reggina - Juventus


Lors de sa première saison à Turin, Zidane connaît un début de saison difficile. Mais après quelques mois d’adaptation, le numéro 21 de la Juve exprime enfin la pleine mesure de son talent. Le 14 mai 1997 sur la pelouse de la Reggina, Zizou en apporte une nouvelle fois la preuve. A l’entrée de la surface, il fait mine de frapper du droit pour finalement crocheter sur sa gauche. Les trois défenseurs qui se trouvent devant lui mordent dans la feinte et sautent croyant contrer le ballon. Se retrouvant seul, le Français décoche une frappe terrible dans la lucarne.

France – Norvège


A quelques mois de la Coupe du Monde qu’elle organise chez elle, la France peaufine sa préparation. Le 25 février 1998, les Bleus reçoivent à Marseille la solide équipe de Norvège. Le score est de 1-1 quand Youri Djorkaeff réalise une ouverture aérienne du milieu du terrain en direction de Zidane. Avec la technique qu’on lui connaît, le meneur de jeu tricolore amortit le ballon du pied droit et d’un tir piqué en rupture trompe la vigilance du gardien Frode Grodas.

Real Madrid - Deportivo La Corogne


Dès sa première saison au Real, Zidane enchante les socios du Santiago Bernabeu. Le 5 janvier 2002, le Real accueille La Corogne. Etincelant durant toute la partie, Zizou va apporter sa contribution directe à la victoire de son club (3-1). Récupérant le ballon à l’entrée de la surface, il enchaîne un double râteau pied gauche - pied droit qui sème la zizanie dans la défense adverse. Seule aux six mètres, Zidane fusille Molina sur une lourde frappe du gauche. Présent dans les tribunes, le basketteur Magic Johnson déclare alors : « Sur le terrain, Zidane est un mélange entre Michael Jordan et moi ». Bel hommage de celui qui est considéré comme l’un des deux plus grands basketteurs de tous les temps.

Real Madrid - Bayer Leverkusen


15 mai 2002, le Real Madrid affronte le Bayer Leverkusen en finale de la Ligue des Champions. Le club espagnol rêve de décrocher son neuvième titre mais les Allemands ne se laissent pas faire. A 1-1, c’est même eux qui se montrent le plus dangereux. Zidane fait alors basculer la rencontre. Sur un centre contré de Roberto Carlos, la balle file en cloche vers le Français. Ne se posant aucune question, Zizou reprend de volé le cuir qu’il expédie du pied gauche dans la lucarne de Butt. Survoltés, les commentateurs espagnols célèbre le champion à leur manière : « Zidane, Bénie soit la mère qui t’a mis au monde ».





Défiscalisation immobilière grâce à la loi Scellier


Inscript. newsletter:
Recevez un email lors des mises à jour du site avec de nouveaux articles.